Forgot password?

L’utilité de ce genre d’institutions est incontestable. Car le monde moderne est sans cesse confronté à des innovations, médicales ou autres, qui s’appliquent à l’homme ou à son environnement proche. Ce lieu est donc nécessaire pour préparer la matière intellectuelle qui sera ensuite transférée aux citoyens afin que ceux- ci puissent se prononcer quant à la légitimité de ces innovations.

 

Professeur Axel Kahn, le célèbre généticien français, lors de l’inauguration de la Fondation Brocher

 

Dons

La Fondation Brocher est une fondation de droit privé suisse à but non lucratif et reconnue d'intérêt public. Vos dons sont à ce titre déductibles fiscalement, selon les normes légales en vigueur.

Trois axes d'actions

1) Encourager la recherche pluridisciplinaire sur le développement médical

Génome humain, embryons, transfert d’organes, gestion des pandémies, vieillissement de la population et système de santé, ressources allouées à la santé : autant de questions à la pointe de l’actualité.
La diversité des problématiques de santé à l’aube du XXIème siècle nécessite une réflexion pluridisciplinaire. En particulier, les avancées rapides de la recherche médicale demandent des adaptations constantes des politiques de santé et de la législation. C’est la raison pour laquelle les politiques de santé constituent un enjeu central du développement de notre société. La recherche pluridisciplinaire, telle que celle encouragée par la Fondation Brocher, apparaît indispensable à un équilibre harmonieux entre la science en mouvement, la protection et le respect de l’être humain, et le bien-être de la société.

 

2) Donner la priorité aux dépenses pour les activités scientifiques

Le but statutaire de la Fondation Brocher, à savoir « accueillir des chercheurs sur son site », implique une double mission ; d’une part, l’établissement d’une renommée scientifique attractive pour les chercheurs  et l’entretien d’un domaine de près de 30'000 m2 et de ses bâtiments d’autre part.                                                                                                      
Les tâches d’hébergement proprement dîtes impliquent également qu’un système d’hôtellerie soit mis en place. Le personnel de la Fondation Brocher veille à accueillir les chercheurs dans des conditions optimales tout en organisant les activités scientifiques.
Dans le respect de la volonté des légataires, tout est mis en œuvre afin de permettre d’offrir un programme scientifique à la pointe de la recherche actuelle. En dépit de lourdes charges liées à l’entretien du domaine, la Fondation Brocher consacre deux tiers de son budget de fonctionnement à ses activités scientifiques.

 

3) Offrir un forum international de réflexion consacré aux sciences de la vie : un projet d’avenir aux côtés des deux universités lémaniques et de l’EPFL

Afin de s’associer au prodigieux essor de la recherche réalisé dans ce domaine des sciences de la vie et de la santé dans la région lémanique, la Fondation Brocher s’ouvre aux experts de ses trois institutions universitaires, dont les trois recteurs sont membres  du Conseil de Fondation : l’Université de Genève, l’EPFL et l’Université de Lausanne. La Fondation Brocher entend ainsi participer à la promotion de la recherche du pôle lémanique en sciences de la vie au niveau international et devenir un centre de réflexion majeur sur le thème « sciences de la vie et société ». Dans ce but, la Fondation Brocher développe des initiatives ayant pour objectif le dialogue entre les biologistes, les médecins lémaniques et leurs confrères internationaux.  Les échanges entre ces acteurs et les chercheurs en sciences humaines – invités à la Fondation Brocher pour réfléchir aux implications des progrès des biotechnologies pour la société – sont encouragés, afin de permettre une véritable interface entre sciences de la vie et société.