Forgot password?

L’utilité de ce genre d’institutions est incontestable. Car le monde moderne est sans cesse confronté à des innovations, médicales ou autres, qui s’appliquent à l’homme ou à son environnement proche. Ce lieu est donc nécessaire pour préparer la matière intellectuelle qui sera ensuite transférée aux citoyens afin que ceux- ci puissent se prononcer quant à la légitimité de ces innovations.

 

Professeur Axel Kahn, le célèbre généticien français, lors de l’inauguration de la Fondation Brocher

 

Dons

La Fondation Brocher est une fondation de droit privé suisse à but non lucratif et reconnue d'intérêt public. Vos dons sont à ce titre déductibles fiscalement, selon les normes légales en vigueur.

Buts de la Fondation Brocher

La Fondation s’est fixée des objectifs ambitieux à l’image du Rockefeller Center à Bellagio pour encourager une recherche pluridisciplinaire et interculturelle, et participer au rayonnement de la Genève Internationale, dans l’esprit d’une Villa Médicis de la bioéthique.

Grâce à son réseau « d’Alumni », anciens chercheurs en séjour, elle attire un public de plus en plus large, comme le prouve l’importance des candidatures étrangères reçues. Désormais, sur tous les continents, l’action de la Fondation est reconnue comme l’illustrent les études faites au Centre Brocher qui se penchent sur des problématiques aussi bien locales qu’internationales.

Outre l’importance que la Fondation accorde aux experts du monde entier, le Centre Brocher bénéficie d’un ancrage local fort avec la présence des recteurs des trois grandes Universités lémaniques (UniGe, Unil et EPFL) au sein de son conseil de Fondation.

Le travail de partenariat entreprit avec les ONG implantées dans la région lémanique permet aussi aux chercheurs de s’appuyer sur les experts locaux pour avancer dans leurs recherches, comme le démontre les relations étroites  avec l’OMS, notamment sous la forme des « Lunch Seminars WHO/Brocher ».

                

 

« La Fondation Brocher est un acteur essentiel d’une chaine de réflexion vitale. Celle qui nous fera prendre conscience des vrais défis, comme la nécessité d’utiliser au mieux nos ressources de santé pour un impact maximal sur la population mondiale. »

Professeur Daniel  Wikler, philosophe et éthicien, Professeur à la Harvard School of  Medecine

 

« Ce lieu est nécessaire pour préparer la matière intellectuelle qui sera ensuite transférée aux citoyens afin que ceux- ci puissent se prononcer quant à la légitimité de ces innovations.  »

A. Kahn, éthicien français, lors de l’inauguration de la Fondation Brocher, en 2006